FootNantais.com (Fan Club Nantais)    -     Site indépendant et non officiel    -     Collectif de Défense du Football à la Nantaise


1963 : Nantes bat Sochaux et monte en D1.
(Petites et Grandes Histoires du FCN #3)
 
Le FC Nantes fait la Une de France Football pour la première fois de son histoire
 

Nantes – Sochaux est un match lourd de souvenirs. Les plus récents ne sont pas très bons puisqu’ils nous ramènent à la dernière finale de la Coupe de la Ligue. Mais il est un Nantes – Sochaux qui a marqué bien davantage l’histoire du FC Nantes. C’est celui du 1er juin 1963. Car ce jour-là, c’est l’accession en Division 1 qui se décida. Une Division 1 dont Nantes, tout le monde le sait, n’est jamais redescendu.
Les données avant le coup d’envoi étaient claires : Nantes, 2è, comptait 3 points d’avance sur le 3è. En l’occurrence Sochaux ! Saint-Etienne, le premier, était inaccessible.

     


On en était à la 37è et avant-dernière journée. Une victoire, c’était le paradis assuré, une défaite en revanche ouvrait la porte à toutes les incertitudes. Et même tous les doutes puisqu’il y avait presque vingt ans que le FCN rêvait de monter en D1 sans jamais y parvenir.

La rencontre eut lieu, bien sûr, au stade Marcel-Saupin, lequel s’appelait encore Malakoff et n’avait pas l’aspect qu’on lui connut plus tard. Il ne pouvait contenir que 18.000 spectateurs. Deux heures avant le coup d’envoi, il était déjà presque plein à ras-bords. Le public ne tarda d’ailleurs pas à exploser de joie puisque la première attaque nantaise, juste après l’engagement, fit mouche. But de l’Argentin Raphaël Santos. But ? Non ! L’arbitre estima en effet que le ballon n’avait pas franchi la ligne. Les protestations nantaises furent si véhémentes qu’il arrêta le match pour consulter son juge de touche. Lequel lui donna raison.

José Arribas s’appliqua à calmer ses joueurs, les débats ne s’en poursuivirent pas moins dans une ambiance de feu. Robert Vergne écrira dans son compte-rendu pour l’hebdomadaire « France Football » : « On se serait cru en Amérique du Sud ! » Les Canaris attaquaient à tout va, ils jouaient dans un style très offensif, « à la nantaise » comme on ne disait pas encore, et à la 19è minute le défenseur franc-comtois Molla toucha le ballon de la main sur un shoot de Bernard Blanchet. Pénalty. Jean Guillot, l’un des stratèges de l’équipe, le transforma imparablement. 1-0.

Dix minutes avant la pause, Sadek Boukhalfa, qui demeure un fidèle de la Beaujoire, signa le 2è but en reprenant de volée un centre de Santos. Les Sochaliens tentèrent de réagir en seconde période mais le score en resta là, les Nantais faisant courir habilement la balle pour mieux maîtriser les opérations. Durant les derniers instants de la partie, les spectateurs firent fonction de chronométreurs. « Plus que cinq minutes ! » scandaient-ils. « Plus que trois ! » « Plus que deux ! ».

Au coup de sifflet final, la pelouse fut envahie et les joueurs hissèrent José Arribas sur leurs épaules pour un triomphal tour d’honneur. Le soir, les scènes de liesse se multiplièrent dans la ville, un feu d’artifice fut tiré et on dansa sur les places tandis que dans les bars le muscadet coulait gaiement. « Nantes, ce soir-là, c’était Rio de Janeiro », dira Jean Guillot qui, plus tard, se retira à Montmorillon, où il s’est éteint, il y a dix ans.



La fiche du match :

A Marcel-Saupin : Nantes bat Sochaux 2-0.
Buts de Guillot (19è sur pen), Boukhalfa (35è).
17.950 spectateurs. Arbitre : Bonnillon.

Nantes : Eon – Bout, Gonzalès, Jort – Markiewicz, Suaudeau – Couronne, Guillot, Santos, Blanchet, Boukhalfa.
Sochaux : Hugues – Bosquier, Molla, Gester – Kristic, Quittet – Lickel, Bourdoncle, Liron, Latron, Schmitt.

Absents pour ce match, André Strappe, Philippe Gondet et Gilbert Le Chenadec avaient également pris une part très active au parcours nantais.
Le mardi suivant le FC Nantes fit la « une » de France Football pour la première fois de l’histoire du club.

(B.V. le 16 décembre 2004)

  Histoires du FC Nantes :

- #20 : François Thébaud était un partisan du jeu à la nantaise (03/08/08)
- #19 : Oscar Muller : le foot c'était sa vie. (07/09/05)
- #18 : 2001-02 : Sochaux / Nantes - Quand Devineau était héros. (20/05/05)
- #17 : 1979-80 : Nantes / Lille - le bonjour de José Arribas. (13/05/05)
- #16 : 1978-79 : Nantes / Nice - le triomphe inutile. (06/05/05)
- #15 : 2000-01 : Bordeaux /Nantes - une victoire en 23 ans. (15/04/05)
- #14 : 1984-85 : Vol à Auxerre, la main de Roger Boli (02/04/05)
- #13 : 1997-98 : Victoire sur le fil à Paris (05/03/05)
- #12 : 1961-62 : Thadée Cisowski avait joué à Nantes (02/03/05)
- #11 : 1959-60 : Mémorable carton à Boulogne (01/03/05)
- #10 : 1965-66 : Rue de Strasbourg ? Non : rue Ramon Muller (25/02/05)
- #9 : 1957-58 : Le match le plus long (12/02/05)
- #8 : 1965 : Premier sacre contre Monaco (03/02/05)
- #7 : 1979 : Nantes gagne sa première coupe ! (24/01/05)
- #6 : Larmes et rires à Toulouse. (21/01/05)
- #5 : Nantes / Bastia : Au bon souvenir de Mickaël. (11/01/05)
- #4 : Quand les joueurs sauvaient Arribas (30/12/04)
- #3 : 1963 : Nantes bat Sochaux et monte en D1. (16/12/04)
- #2 : La trahison de Ramon. (04/11/04)
- #1 : Joies et Peines (Gondet et Éon). (28/10/04)


 

 

 
20/08 [Ouest-France]
24 heures dans la peau d'un lofteur
20/08 [Presse Océan]
Christian Bekamenga est rentré
20/08 [Ouest-France]
Khassimirou Diop encore Nantais
20/08 [Ouest-France]
Lusinga fixé sur son sort aujourd'hui
19/08 [Presse Océan]
Da Rocha : « Le football, c'est collectif »
18/08 [Ouest-France]
Guivarc'h : « Babovic doit lâcher son ballon plus rapidement »
18/08 [Le Télégramme]
Le jour et la nuit
18/08 [Presse Océan]
Vincent Laban, un Nantais en Ligue des Champions
18/08 [Presse Océan]
Keserü ne veut plus être « un intermittent »
18/08 [Presse Océan]
Le FC Nantes en mal de collectif

Recommandez ce site à un ami :

Votre Prénom :

E-mail de votre ami :


 

 

  • Envoyer cet article !      

 
 
A PROPOS DU SITE       CONTACTS       PLAN DU SITE
   

Copyright © 1999/2009 - FootNantais.com (site indépendant non officiel géré par
l'Association de défense du football à la Nantaise et hébergé par Nuxit) - Tous droits réservés.
Aucune des informations publiées sur FootNantais.com ne peut être reproduite, rediffusée ou publiée,
sous quelque forme que ce soit, sans accord écrit de notre part.